Créer des outils capables de prévoir les mycotoxines picto

L'ENJEU

Renforcer et sécuriser la démarche qualité des organismes stockeurs contre les mycotoxines DON

Les mycotoxines sont des contaminants naturels de nombreuses denrées d’origine végétale, dont les céréales. Elles sont produites par des moisissures (ou champignons) qui parfois se développent sur les plantes au champ ou sur les grains en cours de stockage. Parmi les centaines de mycotoxines identifiées, une trentaine possède des propriétés toxiques préoccupantes pour l’homme ou l’animal. Pour les plus dangereuses d’entre elles, une réglementation très stricte définit des seuils à ne pas dépasser.
En céréales, la mycotoxine la plus préoccupante en France est le déoxynivalénol (DON). Elle a pour origine un champignon responsable des fusarioses sur épis (fusarium graminearum), dont la présence et le développement dépendent d’une multitude de facteurs : conditions climatiques à certains stades clés de la culture, sensibilité de la variété à la fusariose, enfouissement ou non de résidus de la récolte précédente… Autant de paramètres qui ne peuvent pas être appréciés intuitivement à l’échelle d’un territoire, sachant qu’il est exclu de commercialiser des lots dépassant les seuils.

Question posée à Arvalis par les organismes stockeurs

Est-il possible d’évaluer le risque DON au champ pour aider les agriculteurs à le maîtriser, optimiser les plans de contrôle des lots collectés et conforter leurs clients sur la rigueur de leur stratégie qualité ?

L'ACTION ARVALIS

Créer Myco-LIS®, un outil prédictif d’évaluation du risque mycotoxines DON

Avec Myco-LIS®, conçu par Arvalis, les organismes stockeurs peuvent mettre en place une démarche qualité DON du champ au silo, en 4 étapes clés : 1. Dès l’implantation des céréales, caractériser les parcelles à risque (après analyse des données parcellaires) 2. Au printemps, établir un diagnostic DON précis dans les parcelles à risque, et ainsi conseiller les agriculteurs concernés sur la protection à mettre en place pour éviter le développement des fusarioses. 3. Avant récolte et collecte, estimer la teneur DON des lots et ainsi organiser le stockage et les allotements selon les débouchés et leurs exigences. 4. Après la campagne, analyser les résultats de la récolte pour mieux préparer la suivante.

RESULTATS

Myco-LIS®, un service éprouvé depuis 2001, est exploité sur 100000 ha de blé tendre et de blé dur.

Dans la même rubrique

Fournir aux meuniers et aux boulangers des blés qui satisfont le goût des consommateurs. picto

Publié le vendredi 10 janvier 2020

Améliorer les pratiques culturales, comment ?

Fournir aux meuniers et aux boulangers des blés

qui satisfont le goût des consommateurs.

L'ACTION ARVALIS