Mener des travaux sur les plantes toxiques pour éviter la contamination des récoltes et les résidus dans la chaîne alimentaire picto

L'ENJEU

Aider les agriculteurs à livrer des récoltes saines, exemptes d’allergènes et contaminants d’origine naturelle

La mission des agriculteurs est de fournir aux consommateurs des denrées répondant à toutes les normes de qualité fixées par les pouvoirs publics. A cet effet, en France, la production agricole est encadrée de façon stricte, par de nombreuses réglementations qui visent à protéger le citoyen des risques d’intoxication. Cela se traduit par des seuils ou teneurs maximales à ne pas dépasser, et cela fait l’objet de nombreux contrôles.
Le respect des bonnes pratiques permet de répondre avec la plus grande fiabilité à la plupart des règles fixées. Mais il est parfois difficile de tout maîtriser, notamment quand les contaminants potentiels sont d’origine naturelle. C’est le cas par exemple du datura, une plante que les agriculteurs considèrent comme une mauvaise herbe car elle concurrence leurs cultures, mais qu’ils craignent pour une raison bien plus grave : ses graines et ses feuilles contiennent un puissant alcaloïde, qui même à faible dose peut s’avérer dangereux. C’est le cas aussi de l’ambroisie, autre plante qui quant à elle produit un pollen très allergène (quelques grains suffisent pour rendre malade un sujet sensible).

Question posée à Arvalis

Comment identifier ces plantes nuisibles et éviter leur prolifération ?

L'ACTION ARVALIS

Sensibiliser, former, vulgariser, expertiser…

Identifier une plante n’est pas toujours chose aisée, même pour un agriculteur qui chaque jour est au contact de la nature. En général, au stade adulte elle présente des signes de reconnaissance bien spécifiques qui limitent les confusions. Mais c’est au stade plantule qu’il faut la détecter, pour l’empêcher de produire des graines (qui sont à la fois les polluants de l’année en cours, et les agents de prolifération pour les années suivantes). Et là ça se corse, car au stade plantule, un végétal est bien plus difficile à identifier et les risques d’erreurs sont non négligeables. Pour fournir aux agriculteurs des clés de lecture faciles à utiliser, Arvalis a mobilisé ses experts en malherbologie et ses agronomes. Ils ont conçu une série de documents pédagogiques décrivant les datura, ambroisie et autres végétaux nuisibles aux différents stades de leur croissance, ainsi que les conditions favorables à leur développement et les méthodes de prévention.
Par ailleurs, Arvalis agit en tant qu’expert auprès des pouvoirs publics nationaux et européens chargés de la prévention des risques liés à ces plantes nuisibles. Pour ce faire, Arvalis a mis en place un observatoire qui permet d’indiquer l’occurrence et les risques de contamination.

RESULTATS

Articles et vidéos d’information visionnés des dizaines de milliers de fois, statut d’expert reconnu.

Articles de sensibilisation parus dans le magazine mensuel Perspectives Agricoles (12 000 lecteurs), dans les lettres électroniques de l’institut destinées aux techniciens (13 500 abonnés) et aux agriculteurs (62 000 abonnés), vidéos d’information et de sensibilisation (11 000 visionnages en quelques mois).
Par ailleurs, Arvalis est consulté en tant qu’expert par les autorités sanitaires européennes.

Vidéo sur la biologie du datura

https://youtu.be/2JkNaugwp0w

Vidéo sur la biologie de l’ambroisie

https://youtu.be/M9dSkxJgZ1E

Dans la même rubrique

Tester les qualités culinaires des pommes de terre pour adapter la production aux besoins des consommateurs. picto

Publié le lundi 13 janvier 2020

Améliorer la qualité, comment ?

Tester les qualités culinaires des pommes de terre

pour adapter la production aux besoins des consommateurs.

L'ACTION ARVALIS
Déterminer la bonne date de récolte du lin textile picto

Publié le mercredi 24 mars 2021

Améliorer la qualité, comment ?

Déterminer la bonne date de récolte du lin textile

pour qu'il produise une fibre au top de la qualité

L'ACTION ARVALIS
Empêcher les pommes de terre de germer pendant le stockage picto

Publié le lundi 23 novembre 2020

Améliorer la qualité, comment ?

Empêcher les pommes de terre de germer pendant le stockage

pour qu'elles restent consommables et appétissantes

L'ACTION ARVALIS