Vulgariser les cultures intermédiaires pour limiter l'érosion des sols en hiver, ainsi que la fuite des nitrates vers les nappes phréatiques picto

L'ENJEU

Aider les producteurs à lutter contre l’érosion des sols et la fuite des nitrates.

Depuis quelques années, les agriculteurs implantent des cultures intermédiaires entre la récolte de leur culture principale et le semis de la suivante, pendant une période allant de quelques semaines à quelques mois. En général, les cultures intermédiaires sont destinées à être restituées au sol. Elles ont rarement vocation à être exportées de la parcelle. Elles sont implantées dans le but d’éviter de laisser le sol sans couverture végétale pendant l’interculture et rendent de multiples services : amélioration de la structure du sol, réduction de l’érosion, maintien de la biodiversité associée, stockage de matières organiques (ou carbone) dans les sols et lutte contre la fuite des nitrates (fixés par les cultures intermédiaires). Selon les situations et les objectifs une culture intermédiaire peut être composée d’une seule espèce végétale ou d’un mélange de différentes espèces, chacune jouant un rôle complémentaire.

Question posée à Arvalis

Comment faire les bons choix, réaliser les bonnes associations d’espèces, celles qui seront les plus bénéfiques à l’environnement et à la culture suivante ?

L'ACTION ARVALIS

Créer et diffuser un outil, disponible en ligne, pour choisir le couvert végétal adapté à chaque situation

L’outil Choix des couverts prend en compte le contexte agronomique de chaque exploitation et les caractéristiques ou usages recherchés par les agriculteurs. Il leur suffit de renseigner toutes les données propres à leur situation : caractéristiques agronomiques de la parcelle, date de semis, culture précédente, culture suivante, effets attendus du couvert (piéger les nitrates, fertiliser la culture suivante, avoir un couvert peu appétent pour les limaces, favoriser les abeilles et les polinisateurs, favoriser la petite faune sauvage…). L’outil calcule alors le mélange idéal. L’agriculteur n’a plus qu’à composer l’association d’espèces recommandée et à semer.

RESULTATS

75 000 consultations pour une gestion plus technique et profitable des couverts végétaux.

Choix des couverts
Choix des couverts

Dans la même rubrique

Sécuriser la production des prairies picto

Publié le mardi 20 octobre 2020

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Sécuriser la production des prairies

grâce à une fertilisation sans risque pour l’environnement

L'ACTION ARVALIS
Faire entrer l'agriculture dans l'économie bas-carbone en encourageant les pratiques les plus vertueuses picto

Publié le mercredi 9 juin 2021

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Faire entrer l’agriculture dans l’économie bas-carbone

en encourageant les pratiques les plus vertueuses

L'ACTION ARVALIS
Aider les agriculteurs à s'approprier les règles leur donnant accès à la certification HVE picto

Publié le mercredi 3 février 2021

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Accompagner la certification environnementale

des exploitations agricoles

L'ACTION ARVALIS