picto

L'ENJEU

Aider les agriculteurs à adopter les systèmes de production les plus vertueux en matière de bilan carbone.

Comme toutes les activités humaines, l’agriculture doit réfléchir à son impact sur le climat. Particularité : l’agriculture participe au réchauffement climatique, car elle émet des GES (Gaz à Effet de Serre) tout en apportant une solution efficace, car elle agit comme pompe à carbone (ex : un ha de blé recycle 4 fois plus de CO2 qu’il n’en consomme). Tout est donc affaire de bilan carbone. Pour s’assurer que celui-ci est neutre, voire positif, il faut être en mesure d’évaluer à l’échelle d’une rotation (succession des cultures dans une même parcelle) l’incidence de chaque production. Or, cela résulte d’une somme de pratiques culturales dont les impacts directs et indirects sont très complexes à mesurer.

Question posée à Arvalis :

Est-il possible de disposer d’un outil simple et fiable permettant à chaque agriculteur de connaître le bilan carbone de ses pratiques afin qu’ils puissent privilégier les plus vertueuses ?

L'ACTION ARVALIS

Développer EGES, un outil qui réalise le bilan énergie et GES des cultures.

Dès les années 2000, avec d’autres organismes de recherche, Arvalis a développé EGES. Il s’agit d’un outil basé sur l’analyse du cycle de vie. Il intègre les impacts environnementaux directs (liés à la production) et indirects (liés à la fabrication et à l’application des intrants). Avec EGES, l’agriculteur peut saisir, du semis à la récolte, chaque étape de son itinéraire technique (interculture, travail du sol, protection des cultures, fertilisation, irrigation…) ainsi que le rendement obtenu et la destination de la récolte (celle-ci peut être en partie laissée sur place sous forme de paille qui enrichit le sol ou totalement exportée de la parcelle). L’outil calcule alors pour chaque culture les émissions de gaz à effet de serre de toutes les opérations culturales ainsi que le solde énergétique. EGES apporte aussi des éléments de comparaison avec d’autres références ou d’autres rotations. Il devient possible pour l’agriculteur de raisonner ses choix en intégrant le paramètre bilan carbone.

RESULTATS

Dans la même rubrique

Expérimenter des méthodes simplifiant le travail du sol pour aider les agriculteurs à réduire leur consommation de fuel. picto

Publié le vendredi 10 janvier 2020

Diminuer le réchauffement climatique, comment ?

Expérimenter des méthodes simplifiant le travail du sol

pour aider les agriculteurs à réduire leur consommation de fuel.

L'ACTION ARVALIS