Calculer le pouvoir fertilisant picto

L'ENJEU

Aider les agriculteurs à substituer les engrais minéraux de synthèse par des produits organiques

Dans le jargon agricole le quatuor « N, P, K, Mg » désigne les 4 principaux éléments nutritifs dont les cultures ont absolument besoin pour se développer. N pour azote, P pour phosphore, K pour potassium, Mg pour magnésium, chacun joue un rôle essentiel dans le métabolisme végétal.
Pour fertiliser leurs cultures, les agriculteurs ont majoritairement recours aux engrais minéraux de synthèse. Ceux-ci ont l’avantage d’être précisément dosés (la composition exacte en N, P, K, Mg est mentionnée sur le produit), stables, très efficaces et mis à disposition sous une forme facile à épandre dans les champs et à assimiler par les plantes. Mais ils présentent un coût environnemental conséquent (pour leur fabrication et leur importation) et dépendent de ressources minières épuisables. Pour limiter le recours aux engrais minéraux de synthèse, des solutions alternatives existent parfois. Elles sont disponibles sous forme de produits organiques tels que les effluents d’élevage (fumiers, lisiers…), ou sous forme d’engrais biosourcés issus du recyclage de déchets organiques (déchets verts, résidus alimentaires, boues de station d’épuration…). Malgré la disponibilité de ces alternatives, leur taux d’adoption par les agriculteurs est insuffisant. Pour en comprendre les raisons une vaste enquête menée à l’échelon européen(1) a été conduite. Elle révèle que le frein principal à l’usage des FIR (fertilisants issus du recyclage) résulte des incertitudes sur leurs caractéristiques et leurs performances.

(1) Dans le cadre du projet européen ReNu2Farm soutenu par le programme de coopération transfrontalière INTERREG Nord-Ouest Europe.

Question posée à Arvalis

Est-il possible de connaître facilement le pouvoir fertilisant des produits organiques et biosourcés ?

L'ACTION ARVALIS

Établir une base de données référentielle caractérisant les effets fertilisants des produits organiques et biosourcés

Durant plusieurs années, les équipes d’ingénieurs et techniciens d’Arvalis ont étudié au laboratoire et au champ la composition et les performances associées de plusieurs dizaines de produits organiques et biosourcés mis à la disposition des agriculteurs. Ces travaux ont conduit à l’acquisition d’une somme de références chimiques (dosage en éléments fertilisants) et agronomiques (pouvoir fertilisant de chaque élément fertilisant). À partir de ces données il a été possible de bâtir des scénarios et des algorithmes simulant les conditions réelles de production. L’ensemble a abouti à la création d’un outil ergonomique qui aide les agriculteurs à piloter la fertilisation de leurs cultures.

RESULTATS

Mise à disposition d’un outil de diagnostic en ligne comportant 98 références

L’outil « fertiliser avec des produits organiques et biosourcés » développé par Arvalis(1) permet en quelques clics d’estimer la composition en N, P, K et Mg des matières fertilisantes d’origine résiduaire. En fonction du type de culture, de la période et du mode d’apport prévus, l’outil indique aussi si l’épandage est conseillé, possible ou déconseillé d’un point de vue agronomique. L’outil précise également pour chaque élément nutritif si le plan de fertilisation prévu est insuffisant, à l’équilibre ou en excès par rapport aux besoins prévisionnels. Entièrement gratuit, il est disponible en 4 langues.
98 produits organiques ou biosourcés sont d’ores et déjà accessibles dans l’outil. La base de données utilisée comprend non seulement les effluents d’élevage, mais également des produits organiques issus du recyclage (composts, effluents urbains, effluents industriels, digestats…). Quelques mois seulement après la mise en ligne, plus de 6 000 connexions sont enregistrées.

Approfondissement

Accéder à l’outil de calcul

(1) Dans le cadre du projet européen ReNu2Farm soutenu par le programme de coopération transfrontalière INTERREG Nord-Ouest Europe

Dans la même rubrique

Aider les agriculteurs à s'approprier les règles leur donnant accès à la certification HVE picto

Publié le mercredi 3 février 2021

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Accompagner la certification environnementale

des exploitations agricoles

L'ACTION ARVALIS
Vulgariser les cultures intermédiaires pour limiter l'érosion des sols en hiver, ainsi que la fuite des nitrates vers les nappes phréatiques picto

Publié le vendredi 10 janvier 2020

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Vulgariser les cultures intermédiaires

pour limiter l’érosion des sols en hiver, ainsi que la fuite des nitrates vers les nappes phréatiques.

L'ACTION ARVALIS
Augmenter la capacité des sols à capter et stocker le carbone athmosphérique pour limiter l'impact des GES picto

Publié le mardi 26 mai 2020

Diminuer les risques environnementaux, comment ?

Augmenter la capacité des sols

à capter et stocker le carbone athmosphérique pour limiter l'impact des GES (Gaz à effet de serre)

L'ACTION ARVALIS